CNNR42 : racines et perspectives

Une première présentation du projet de « Sécurité sociale et écologique universelle » a été réalisée par le groupe Alternatiba Saint-Étienne en 2021, suite aux échanges organisés au sein du collectif « Plus Jamais Ça Loire » concernant la Sécurité sociale.

Souhaitant poursuivre ce travail – parallèle mais différencié des objectifs d’action d’Alternatiba – nous avons constitué le comité local du CNNR « Conseil national de la nouvelle résistance » à l’occasion des initiatives proposées nationalement pour les 77 ans de la Sécu.


Notre parcours nous amène à penser que l’ensemble des actions de pression et de désobéissance civile menées en direction des pouvoirs publics et des multinationales, par Alternatiba, les Amis de la Terre, ATTAC, Greenpeace, Extinction Rebellion et d’autres, pour exiger des engagements forts en faveur du climat et de la justice sociale, pourraient devenir plus percutantes et mobilisatrices si elles étaient aussi porteuses d’un projet tel que la « Sécurité sociale et écologique universelle ». Cela pourrait permettre de tisser des liens plus forts avec des collectifs comme celui pour une Sécurité sociale de l’alimentation, avec les luttes syndicales, ainsi qu’avec les organisations politiques de la NUPES et proches.

Il en est de même, nous semble-t-il, pour les multiples initiatives de transition, écologiques, coopératives ou solidaires, concernant l’agriculture et l’alimentation, le logement pour tou.tes, l’accueil des personnes migrantes…

L’association entre l’élaboration de projet, l’éducation populaire, les expérimentations et les actions de pression, pourrait constituer une perspective fédératrice et efficace de mobilisation citoyenne commune en vue d’aboutir au basculement souhaité par toutes et tous.